Reste des U.S.A.

« Reste des U.S.A... » Une dénomination bien vague pour ce qui va des Grands Lacs et du Midwest, avec ses plaines à maïs, jusqu'aux Etats du Far West et leurs grandioses paysages de montagnes (Wyoming) ou de canyons (Colorado). Des campagnes pour la plupart fort conservatrices, d'où l'on peut s'évader en direction de la Californie, mais rarement vers l'Est. S'y sont réfugiés bon nombre de personnages hors norme de la société américaine : fanatiques religieux ou tenants de la théorie du complot fédéral, Edward Abbey l'anarchiste écolo, tous les écrivains de Missoula...

« - La chose la plus dangereuse que j'aie l'intention de faire ce soir, c'est de mettre mon pantalon et d'aller en ville.
- La ville en question, c'est Missoula, a fait Mac. Et on est un samedi soir. [...] Tu pourrais te faire bouffer par des hippies végétariens relaps. Ou te faire violer par des républicains clandestins... »

James Crumley, Folie douce (Folio Policier 459)



Michigan

Chicago


Sault-Sainte-Marie


Ohio


Iowa


Nebraska


Kansas


Montana

Meriwether (James Crumley), Blue Deer (Jamie Harrison)... Autant de ville imaginaires. Mais les villes du Montana n'ont guère d'importance. Ici compte la relation entre les hommes et la nature sauvage des montagnes. Et le mythe de l'ouest est encore vivace.


Wyoming


Utah / Arizona


Réserves indiennes : Navajos, Modocs, Paiutes, Iroquois...


On the road

La route, en Cadillac, sur des milliers de kilomètres. Du Montana à Seattle, puis au Texas... C'est le monde de James Crumley et de ses alter-egos, Milo Milodragovitch et C. W. Sughrue. Leur connaissance des motels, des bars tous plus originaux les uns que les autres, des plats parfois bizarres qu'on y sert, trace un portrait riche en couleurs de l'Amérique "rustique".

Quelques titres

Milo Milodragovitch fait l'objet de fiches plus détaillées sur le Texas et le Montana.

« A l'évidence, je ne violais pas seulement le code vestimentaire, dans cet infâme trou à rats baptisé Duster's Lounge, mais aussi celui qui devait exiger un casier judiciaire d'au moins deux pages, un minimum de cinq ans de cabane, et tous les tatouages dégoulinants qu'on peut caser sur la peau d'un taulard. »